Ce que le clitoris peut changer de notre représentation de la femme.

blue-klitorie-454729

Ce que le clitoris peut changer de notre représentation de la femme.

Catégorie(s) : |

unnamed

Si petit et si grand!

    1. Le clitoris, cet oublié de nos manuels scolaires.

      Pourquoi un article sur ce petit organe qui pourrait sembler si insignifiant à certains. Il est vrai qu’il est souvent soit«oublié » soit mal présenté dans la majorité des manuels scolaires ?
      Combien de petites filles ne savent pas qu’elles ont un clitoris alors que les petits garçons savent qu’ils ont un pénis qu’ils voient dès leur plus jeune âge ?
      Pourquoi de telles pratiques d’excision existent encore de par le monde mutilant nombre de femmes? Pour les empêcher d’accéder au plaisir? Comme si le plaisir ne pouvait être féminin. Comme si le plaisir ne pouvait être acceptable que par le pouvoir d’un homme.
      Alors, oui, justement, parlons-en du clitoris !

    2. Femme, entièrement femme!

      Le connaitre, le reconnaître, c’est apporter une pierre aussi à la dignité des femmes. Le méconnaître, le cacher, l’ignorer, c’est nier une part des femmes.
      Le faire connaitre, c’est participer à un rapport homme-femme plus juste, pour les uns comme pour les autres.
      Le clitoris, on le dit petit. Alors qu’il est bien plus grand. Sa taille, sa forme, reste inconnue de bien des hommes et des femmes y compris au XIXème siècle. Tel un iceberg, il ne laisse apparaître qu’une infime partie de ce qu’il est en profondeur.
      Ce qui se voit dans le corps de la femme n’est en fait que le gland recouvert totalement ou en partie par le capuchon. Le clitoris est bien plus important.

    3.  Qu’est-ce que cela change?

      Pour la femme, peut-être, de se sentir beaucoup plus complète car elle ne manque pas de quelque chose qu’aurait l’homme en plus.Car, ne l’oublions pas, le clitoris vient du même phallus embryonnaire que le pénis. Alors ne nous étonnons pas de découvrir dans l’anatomie du clitoris, une partie composée de corps caverneux et de deux corps spongieux qui se gonflent de sang à l’excitation… comme pour le pénis.
      Sachant cela, faut-il s’étonner des propos de cette femme dans mon cabinet durant une séance en sexothérapie : « Il m’arrive de vouloir pénétrer mon mari. Est-ce normal ? » ?
      Oui, la connaissance du clitoris peut changer la vision de la femme sur elle-même tout comme celle que les hommes portent sur les femmes.
      Connaissez-vous la fonction du clitoris ? Le plaisir. A la différence de l’homme pour qui le pénis est un organe de plaisir mais aussi nécessaire pour uriner, le clitoris n’a de fonction du moins découverte à ce jour, que celui du plaisir le plus profond.

    4. Qu’est-ce que cela change encore?

      Je pense à ces femmes qui veulent jouir par leur vagin. Et qui parfois même pourraient se penser frigides alors même qu’elles ne connaissent pas l’importance du clitoris comme organe à la source primaire du plaisir.
      Je pense aussi à ces hommes qui sont dans la performance de leur pénis. Comme si le pouvoir de donner du plaisir se trouvait dans leur sexe et dans le nombre de va et vient qu’ils pourraient faire dans le vagin d’une femme. Ils en oublient la puissance du clitoris.
      Et que dire de la masturbation « tolérée ou acceptée » chez les hommes et « culpabilisée » chez les femmes ?
      Quant à cette représentation, cette croyance que les « hommes ne penseraient qu’à ça » comme si c’était leur nature. Alors que pour une femme, penser au plaisir sexuel serait bien moins honorable. Pourtant seules les femmes ont un organe fait que pour le plaisir.

Alors, oui, ce petit organe de 10 cm environ n’a pas fini de changer les représentations que nous avons de la femme, et des rapports entre hommes et femmes.
Et c’est tant mieux pour les uns comme pour les autres.
Rendons aux femmes ce qui leur appartient. Et nous les hommes, seront aussi plus heureux.

 

Je vous invite à regarder la vidéo de la conférence TEDxParis de Odile Fillod : monologue du clitoris.
https://www.tedxparis.com/odile-fillod-monologue-du-clitoris/


A voir également :

Prendre RDV